Sommairecarte.jpg (2309 bytes)
QUELQUES PHOTOS DE MOSCOU


moscbla.gif (12587 bytes)
Par un subtil mélange d'influences européennes et orientales, souvent gai et surprenant, la grande variété architecturale de Moscou est représentative de la diversité ethnique du peuple russe, et par la richesse artistique de ses monuments l'empreinte d'une grandeur culturelle et spirituelle millénaire. Par ses statues de métal aux formes brutes soutenues par de lourds socles de marbre et de granit, Moscou incarne une force, une solidité typiquement russe. Enfin, n'oublions pas les "cubes" de bétons gris de l'époque soviétique jetés ça et là, qui donnent un certain cachet à la ville, mais dont je vous dit sans rougir que je m'en passerai bien !



 

photo26.jpg (3919 bytes)photo27.jpg (3849 bytes)photo28.jpg (5892 bytes)photo29.jpg (4956 bytes)photo30.jpg (7239 bytes)photo31.jpg (3869 bytes)photo32.jpg (5449 bytes)photo33.jpg (6613 bytes)photo38.jpg (5329 bytes)photo34.jpg (4932 bytes)photo40.jpg (4766 bytes)photo35.jpg (5358 bytes)photo24.jpg (9996 bytes)photo25.jpg (8908 bytes)photo39.jpg (2955 bytes)photo36.jpg (6608 bytes)photo41.jpg (5165 bytes)photo42.jpg (3891 bytes)photo43.jpg (2461 bytes)photo37.jpg (4757 bytes)


LE KREMLIN

wpe2.jpg (6343 bytes)Sous la Russie de Kiev, le village Moscou est mentionné pour la première fois dans les chroniques en 1147. Le kremlin, fortification à l'intérieur de la cité, se dresse depuis 1156, d'abord en bois comme dans chaque ville russe de l'époque. Sous le règne d'Ivan III (1462-1505), Moscou devient la capitale d'un nouvel état, et le kremlin, entouré d'une muraille de brique rouge, devient devient un fabuleux ensemble d'église et de palais symbolisant l'unité du pouvoir politique et religieux. Depuis lors, chaque siècle y léguera un bâtiment, et personne ne négligera de restaurer ce site symbole de la civilisation russe.


photo52.jpg (6102 bytes)wpe1.jpg (2446 bytes)photo23.jpg (14699 bytes)


SERGUIEV POSSAD

A 71 km au nord-est de Moscou, Serguiev Possad, dite Zagorsk à l'époque soviétique, est un haut lieu de culte pour l'orthodoxie. Depuis le XVe siècle s'y trouve un monastère de premier rang, appelé laure de la Trinité-Saint-Serge. Ivan le Terrible y fit construire au XVIe siècle un ensemble grandiose de cathédrales et de palais, serti dans un mur d'enceinte. La laure domine depuis lors la cité. Cet ensemble compte parmi la constellation d'églises qui se dressent entre Moscou et la Volga, et que l'on nomme "l'Anneau d'Or".